FE Echoes : nouveau DLC gratuit et un échec ?

Article

DLC

Commençons par la première information, un nouveau DLC gratuit est sorti après une semaine de jeu.

Nommé “Présent de la Déesse 2”, il vous permettra d’obtenir une Fourche de villageois, qui, une fois équipé, permettra à n’importe quel personnage(excepté Alm et Celica) d’être promu en villageois.
Étant donné que le villageois peut ensuite être reclassé en toute les classes disponibles, il s’agit donc dy moyen de reclasser vos unités en celle que vous désirez.
Attention, vous n’obtenez cet objet qu’une fois, utilisez-le donc à bon escient.
Notez également que la classe Terreur(Héros mage dans FE13, Masenchi en VO) peut, une fois avoir atteint le niveau 10, être promu en villageois. Évitez donc de l’utiliser sur un personnages de cette famille de classe(Mercenaire, épéiste).
 

Chiffres

Enfin, nous savons désormais que Echoes s’est vendu à 131 668 exemplaires.
Ce score tout à fait correct lui permet d’être le jeu le plus vendu de la semaine au Japon.
Il s’agit néanmoins d’un score très décevant au vu des ventes des derniers FE, vu qu’il est retombé au niveau d’avant Awakening.
Voici un ordre comparatif des ventes des derniers FE lors de leur première semaine au Japon : 

Echoes : 131 668
Fates : 322 152
Awakening : 245 402
​New Mystery of the Emblem : 142 107
Shadow Dragon : 147 753
Radiant Dawn : 76 631

Évidemment, nous ne comptons pas les versions dématérialisées du jeu, et il faut rappeler que FE14 s’est vendu sous trois version différentes.
Néanmoins, n’oublions pas qu’avec ce chiffre de vente, New mystery of the Emblem n’est jamais arrivé en occident. De plus, Echoes arrive en fin de vie de la console, quand le parc installé est optimal, là où FE13 est sortie en début de vie de la console(il y a 5 ans pour rappel).
Et surtout, il est sorti alors que Heroes aurait du normalement davantage fidéliser les joueurs à la série, et surtout il est sorti après Awakening, qui a fait de la série une licence forte au sein de Nintendo.

Comment expliquer ces faibles résultats ?
La première raison est le peu de communication de Nintendo tout simplement. Très peu de trailers montrant du gameplay sont sortis, et surtout ils s’adressaient avant tout aux joueurs connaissant Gaiden. Ainsi, je ne pense pas que de nouveaux joueurs aient entendu parler du jeu.
De plus,il est sorti après Fates, qui a certes été une réussir commerciale, mais a également reçu énormément de critiques. Cela se voit notamment par ses DLC, qui ne sont pas tous sortis en Europe, et qui ne s’arrêtent qu’à un niveau de difficulté de 4 étoiles, laissant un goût d’inachevé.
Il semble donc évident que le dernier opus a fait sortir nombre de joueurs de la licence également. Et comme d’habitude, lorsqu’un jeu est décevant, c’est le suivant qui paye les pots cassés.
Enfin, FE13 & 14 on surtout attiré par leur forme. Ainsi le style très anime de Kozaki, les archetypes de personnages clichés, le fait de pouvoir épouser n’importe qui, ont contribué à faire vendre le jeu, plus que pour son contenu en lui-même.
Il se peut également que les joueurs aient été las de voir un nouveau Fire Emblem sur 3DS sans réelle évolution graphique, à l’aube de la Switch.

Néanmoins, une telle chute n’en reste que très difficilement explicable. Nul doute que cela influera sur la décision de sortir de futurs remakes, et également sur comment les modifier…
Espérons donc que le prochain opus à sortir sur Switch saura surprendre.

Partager